Synergix

logo swissquality

News

Quoi de neuf...?


Interview PME : tipee.ch, faciliter les RH et la gestion du temps de travail
Retour

Interview PME : tipee.ch, faciliter les RH et la gestion du temps de travail

Au cœur de la gestion d’entreprise, manager les employés et leur temps de travail peut parfois s’avérer complexe. Et si la nouvelle ordonnance du SECO, mise en place en 2016, vise à alléger l’administration de l’enregistrement du temps de travail, il n’en demeure pas moins obligatoire pour l’employeur de consigner le temps de travail de ses salariés : « L'art. 46 de la loi sur le travail (LTr) oblige l'employeur à tenir à la disposition des autorités d'exécution et de surveillance les registres ou autres pièces contenant les informations nécessaires à l'exécution de la loi et de ses ordonnances… ». Face à la dématérialisation, rendant l’employé disponible partout tout le temps, et au nombre grandissant de burn-outs, le secrétariat d’État à l’économie met l’accent sur la santé et est devenu beaucoup plus exigent sur ce point lors de contrôles.

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui le digital a permis de créer des outils qui simplifient aisément la gestion des ressources humaines et du temps de travail. Nous avons rencontré Jean-Marc Fillistorf, dirigeant de la PME romande Gammadia afin d’en savoir plus sur la solution qu’il propose dans ce sens : tipee.ch .

 

Pouvez-vous nous parler de vous et de tipee.ch ?

Je suis entrepreneur depuis près de 30 ans ans et j’ai vu que les PME pouvaient bien mieux s’organiser grâce à l’informatique, dans tout ce qui est administratif et comptabilité, mais également au niveau humain. Il y a des PME comme Synergix qui sont actives et innovent. Mais la plupart ont généralement une solution gestion, une solution métier et entre les deux une multitude de papiers et de fichiers Excel disséminés dans tous les sens.

L’idée était donc de centraliser tout ça pour permettre aux collaborateurs d’accéder à la bonne information au bon moment. Quand j’ai repris l’entreprise Gammadia, tipee.ch.ch était un embryon dont on a accéléré le développement. Ainsi le produit répond aujourd’hui aux problématiques que j’avais pu rencontrer : gérer le temps, la communication et les documents pour que l’info tourne plus vite et les RH reçoivent moins de coups de fil. Notre application est une plateforme employés, ce que l’on appelle aujourd’hui un SIRH (Système d’information de gestion des ressources humaines).

 

Comment tipee.ch est-il bénéfique pour les clients ?

Tipee.ch simplifie la vie des collaborateurs tout en les rendant plus heureux et plus efficaces.

Constituée en différents modules complémentaires, notre solution permet de gérer le temps de travail tout en améliorant l’organisation en interne. On peut y gérer le planning des équipes, le suivi des vacances et congés, le taux d’absentéisme, l’enregistrement du temps de travail (avec ou sans badgeuses)…

Les employés doivent aller vite et sont souvent pressés. Ils sont prêts à faire beaucoup, mais il faut qu’ils le puissent, sinon ils sont freinés dans leur motivation et frustrés. Notre plateforme est collaborative. Des outils de communication permettent de chatter, de gérer des séances ou des tâches, les informations comme avec un tableau d’affichage. Tout est centralisé en ligne, ce qui facilite également la mise en place du remote working, qui se développe beaucoup dernièrement.

tipee.ch contribue à la digitalisation des PME en les aidant à se séparer du papier et en synthétisant l’information de manière très simple.

Avant, pour une demande de congés par exemple, le collaborateur devait aller voir son supérieur pour lui réclamer une feuille à remplir. Après, il la rendait à son N+1 qui la transmettait au service RH. Les ressources humaines allaient chercher dans un fichier Excel qui, s’il n’avait pas été modifié par quelqu’un d’autre, lui indiquait le nombre de jours qu’il restait à l’employé. Ainsi, ils pouvaient valider ou non la demande de congés, puis faire parvenir la réponse. Si c’était non, parce que par exemple il ne restait pas assez de jours, le processus pouvait recommencer derrière… Un parcours du combattant qui pouvait prendre plusieurs jours et est remplacé par quelques clics dans tipee.ch, où le collaborateur n'a besoin de personnes pour consulter son solde de congés restants.  En permettant d’être transparent côté employeur comme employé, il évite les incertitudes et construit des relations saines. Patronat et syndicat y trouvent chacun leur compte.

 

Comment sont les lois en Suisse vis-à-vis du temps de travail ?

La loi impose aux sociétés l’enregistrement du temps de travail des employés depuis de nombreuses années. Mais avec le développement, entre autres, des burn-out, le SECO veut de plus en plus limiter les problèmes de santé au travail. Il devient de plus en plus exigent et les contrôles de plus plus en fréquents. L’employeur est responsable de l’enregistrement des heures de travail.

 

Comment les entreprises ont-elles accueilli votre produit ?

Même si c’est vrai qu’Excel a une place historique qui a grandi de manière organique dans les PME en Suisse, nous ne ressentons pas vraiment de frein. Les difficultés résident plus dans le fait de faire connaître les fonctionnalités. Nos clients sont autant des sociétés de 2 que de 900 collaborateurs. Qu’ils aient 20, 30, 40 ans ou plus, les employés veulent de l’instantanéité et toutes les informations tout de suite. Alors, lorsqu’ils comprennent qu’ils peuvent gagner du temps et se simplifier la vie, tipee.ch est très vite adopté.

De plus, comme notre système est composé de modules, une entreprise peut y aller petit à petit, par exemple en utilisant déjà le module de gestion des vacances ou les plannings, puis le faire évoluer en fonction de ses besoins.

 

Comment voyez-vous la croissance de tipee.ch dans les 5 prochaines années ?

Dans 5 ans, toutes les entreprises auront une plateforme collaborateurs. C’est tellement plus efficace. La concurrence fait rarement à la fois la gestion du temps et des RH alors nous allons continuer à développer notre produit dans ce sens pour qu’il devienne incontournable. Nous pourrions également collaborer avec des outils complémentaires comme dans le domaine de la finance avec IODD.

 

Créez-vous des synergies avec d’autres entreprises suisses ? Si oui, lesquelles et pourquoi ?

Gammadia travaille beaucoup avec les API d’autres systèmes notamment pour éviter les doublons et échanger les variables salariées ou les données sur les collaborateurs. tipee.ch fonctionne ainsi avec Abacus, Proconcept, Winbiz, Cresus ou encore Opale.

 

 

Pour en savoir plus sur les règlementations concernant l'enregistrement du temps de travail :

- le site du SECO

- la checklist éditée par le SECO