Synergix

logo swissquality

News

Quoi de neuf...?


Gestion d’entreprise : Comment savoir que c’est le moment de déléguer ?
Retour

Gestion d’entreprise : Comment savoir que c’est le moment de déléguer ?

Si vous pouvez théoriquement tout faire par vous même, c’est génial. Mais comme nous l’avons déjà évoqué, à un certain moment, vous ne serez plus en mesure de vous développer (générer plus de revenus) jusqu’à ce que vous trouviez des gens pour faire ce que vous ne pouvez plus faire.

L’externalisation, soit l’utilisation de prestataires externes au lieu d’embaucher des employés semble être en phase avec notre siècle. Les entreprises sont prudentes concernant les dépenses fixes comme le personnel, alors qu’externaliser est souvent moins cher et plus efficient. Faire appel à un prestataire de services externe signifie traiter avec des professionnels qui ont une expertise spécifique dans un domaine crucial pour le succès de votre organisation; ce dernier n'étant pas au centre de votre business. Externaliser correspond parfaitement aux tâches que l’on retrouve dans notre schéma ci-après, les missions importantes, mais qui ne vous sont pas particulières. N’importe qui pourrait peut-être les exécuter mais un professionnel le fera certainement mieux que vous.

Le recrutement des employés semble logique lorsque vous voulez avoir un contrôle suivi sur la manière dont le travail est effectué et comment les clients sont gérés. Cependant, embaucher des personnes à l’externe peut aussi avoir du sens pour les processus qui ne sont pas essentiels à votre entreprise (comme la maintenance informatique), qui nécessitent des compétences spécifiques et de l’expérience.

 

Externaliser comptabilité et RH

S’il y a quelque chose que nous vous conseillons d’externaliser en particulier, c’est la comptabilité et le traitement de la paie. Les entrepreneurs s’empêchent parfois de recourir à ses services pour des raisons financières. Mais il est essentiel de considérer l’importance de travailler avec ces professionnels du domaine comme un investissement et pas une dépense. Votre fiduciaire ne doit pas être là uniquement pour votre préparation fiscale, mais doit être un véritable partenaire qui vous aidera à croître et naviguer dans une économie parfois incertaine.

 

Une fiduciaire sera un appui non négligeable pour :

1. Vous concentrer sur les raisons pour lesquelles vous avez lancé votre société.

Les entrepreneurs sont passionnés et il n’est pas rare que le passage de l’idée à la création du business se fasse en moins d’un an. Avec une croissance et un développement rapides, les fondateurs d’entreprise ne peuvent pas se permettre de s’enliser dans des tâches qui ne vont pas directement les aider à croître. Une fiduciaire peut être un véritable soutien sur de nombreux aspects de votre organisation. D’autre part, en vous libérant des missions qui peuvent être pour vous chronophages, vous aurez plus de facilité à trouver le juste équilibre travail-vie personnelle indispensable à votre succès.

 

2. Soigner votre réputation.

Une bonne fiduciaire vous représentera vous et votre entreprise de la meilleure manière possible. Au-delà des problèmes de gestion qui pourraient nuire à votre image, ceci est particulièrement important lorsque vous cherchez à établir des relations solides avec les principaux acteurs de votre réussite, tel que les banques.

 

3. Accompagner votre succès.

Souvent, les entrepreneurs sont appliqués à gérer au jour le jour, car ils ne sont pas en mesure de voir leur société comme une image entière. Ce qui peut être assez normal lorsqu’on est très impliqué. C’est pourquoi des experts externes à l’entreprise peuvent fournir une perspective différente et complémentaire. Travailler avec une fiduciaire peut vous aider à faire un pas en avant en vous permettant de voir les choses plus globalement avec un nouveau point de vue.

 

4. S’appuyer sur des connaissances solides.

Les experts en finance et controlling cumulent un savoir pointu acquis par leur formation, mais également par l’expérience gagnée à travers la gestion de centaines d’entreprises. Une fiduciaire a donc une vision financière de sociétés de tous domaines, mais aussi une visibilité sur les meilleures pratiques qui fonctionnent pour d’autres, ainsi que sur les erreurs qui peuvent conduire à l’échec. Être en mesure de partager ces connaissances est inestimable.

 

5. Comprendre les impôts.

Si cela peut paraître évident, il ne faut pas oublier de considérer que les règles changent fréquemment et qu’il est difficile, voire impossible, pour un chef d’entreprise de tout suivre. Il existe des règles au niveau fédéral et cantonal qui ne sont pas toujours connues. Savez-vous par exemple qu’à Genève vous payez une taxe ecclésiastique qui peut être évitée ? Des professionnels effaceront vos incertitudes et assureront que votre société soit en règle.

 

6. Analyser les sources d’opportunités.

Si vous avez tout un tas de données (lorsque vous les avez) bien rangées que vous n’interprétez pas ni n’analysez alors qu’elles pourraient vous aider à progresser dans la bonne direction en prenant les meilleures décisions, vous passez sûrement à côté de grandes opportunités. Avoir une aide-comptable peut vous être profitable pour plonger dans les chiffres et les utiliser pour développer croissance et rentabilité. Une excellente façon d’avancer dans ce sens est de vous servir d’un outil en ligne qui vous donne une visibilité de vos datas financières en temps réel comme le fait IODD.

 

En plus de vous faire gagner du temps ou éviter des problèmes légaux, externaliser cette partie à une fiduciaire moderne qui a investi dans des technologies de pointe permet de profiter de processus dans lesquels vous ne pourriez peut-être pas engager de frais. De la gestion électronique des documents à l’indexation des factures à partir d’un scanner ou la mise en place d’un ERP, les fiduciaires comme Synergix ont évolué pour simplifier aux entrepreneurs l’administration de leur société et aller plus loin dans la performance. Alors que certains comptables s’affairent encore sur Excel et vous envoient vos données financières un mois après (voir plus), des experts en finance et controlling nouvelle génération travaillent en temps réel et proposent des outils afin que vous puissiez accéder 24 h/24 aux datas clés de votre comptabilité. Un développement qui permet aux fiduciaires de se concentrer sur le conseil et l’expertise et aux chefs d’entreprise sur la stratégie, tout en économisant entre 30 et 60 % par rapport à un recrutement en interne.

Si votre société peut certainement vivre sur le court terme sans l’aide d’experts en comptabilité externes, ne serait-il pas dommage de se passer de compétences ou de conseils pouvant faire prospérer votre business ?