Synergix

logo swissquality

News

Quoi de neuf...?


Quel niveau d’études ont ceux qui travaillent pour vous dans notre fiduciaire ?
Retour

Quel niveau d’études ont ceux qui travaillent pour vous dans notre fiduciaire ?

La Suisse est souvent citée comme un modèle en ce qui concerne son système de formation dont le point fort est la perméabilité. En particulier parce qu’il est axé sur les qualifications demandées et les besoins de l’économie. Cela permet d’avoir une main-d’œuvre hautement qualifiée en comparaison internationale et un taux de chômage de 3,1 % chez les jeunes, soit le plus bas d’Europe. Les entreprises participent et s’impliquent car la durée suffisamment longue de l’apprentissage leur permet un retour sur investissement.

Dans quel système s’inscrit la formation pour travailler en fiduciaire et quelles sont leurs compétences ?

 

La formation duale

La Suisse possède un système de formation en alternance unique appelé système duale, même si proche de celui de l’Allemagne et de l’Autriche, d’après différentes études fait des jeunes professionnels suisses les meilleurs au monde.

En combinant un enseignement académique internationalement reconnu à une formation professionnelle directe orientée pratique, chacun peut avoir des opportunités de carrière et réussir au travail indépendamment de ses résultats scolaires. L’apprenti est employé dans une entreprise, reçoit un salaire et va une ou deux fois par semaine à l’école.

Comme le montre le schéma ci-dessous issu du site formationprofesionnelleplus.ch, le vrai avantage du système est de ne pas se retrouver bloqué dans une voie, mais de toujours pouvoir changer et évoluer.

Vous avez peut-être déjà vu la campagne de promotion drôle et pertinente intitulée « les pros vont de l’avant » visant à promouvoir la formation professionnelle en Suisse qui représente assez bien ces avantages :

   

Les spécialistes en finance et comptabilité

Pour suivre la formation qui amène au diplôme du brevet fédéral en Finance et Comptabilité, il faut être titulaire d’un certificat fédéral de capacité (CFC), d’une maturité ou d’un titre jugé équivalent et avoir une pratique professionnelle de 3 ans dans le domaine.

Ce brevet permet de devenir un praticien qualifié disposant d’un vaste savoir théorique dans un secteur d’activité complexe qui change fréquemment, ainsi qu’un point de vue juridique. Le spécialiste en finance et comptabilité est capable d’établir les états comptables et financiers des entreprises, passe et vérifie les écritures comptables en appliquant les normes et déterminent le résultat de l’organisation. Ils sont en mesure de légitimer tous les mouvements de capitaux et de conseiller la direction. Leurs missions s’articulent autour des paiements et calculs, des opérations comptables et financières, l’information et la rédaction de documents.

Comme dans notre fiduciaire nous aimons aller toujours plus vers la performance, les membres de notre équipe sont encouragés à passer les brevets qui leur permettront d’évoluer dans notre structure. Ainsi, notre responsable payroll, déjà titulaire du Brevet Fédéral en Finance et Comptabilité se prépare à obtenir le Brevet Fédéral RH et notre assistant comptable travaillera bientôt sur le Brevet Fédéral en Finance et Comptabilité.

 

Les experts diplômés en finance et controlling

Pour travailler dans une fiduciaire, s’offrent donc plusieurs possibilités, mais le niveau le plus haut et le plus reconnu est l’expert en finance et controlling. C’est celui que possèdent les directeurs de Synergix, ainsi que la majorité de nos collaborateurs.

Pour être admissible à l’examen, il faut être titulaire d’un brevet de spécialiste en finance et comptabilité, d’agent e-fiduciaire ou équivalent et 5 ans de pratique professionnelle dans le domaine, ou d’un diplôme fédéral et 3 ans de pratique professionnelle ou d’un bachelor HES ou universitaire et 2 ans de pratique professionnelle.

Les experts en Finance et Controlling se démarquent par une façon de penser et d’agir prévoyante, stratégique et directrice dans une fonction managériale transversale. Ils disposent de solides connaissances spécialisées, systématiques et stratégiques dans tous les secteurs d’activité et à l’international. Ils développent des solutions et des approches innovantes ou acquièrent des connaissances en matière de recherche dans un domaine d’activité complexe. Ils maîtrisent tous les rouages des finances d’une entreprise, ont la capacité d’analyser et d’estimer des questions très variées, d’établir des prévisions et des recommandations et de diriger des équipes d’experts.

 

Des diplômes au sommet de la formation professionnelle

Depuis le 1er janvier 2017, ces deux titres professionnels font partie de l’élite parmi les diplômes sanctionnant une formation professionnelle supérieure. Ainsi, le brevet fédéral en finance et comptabilité est rattaché au niveau 6 et le titre d’Expert en finance et controlling est le premier examen professionnel supérieur atteignant le niveau 8, plus haut niveau de classification au sein du CNC (Cadre National des Certifications) Formation professionnelle. Une classification qui reconnait et renforce la valeur que les deux diplômes ont sur le marché du travail.

 

En résumé : planification, budgétisation, controlling, économie, normes comptables, fiscalité et finances corporates, sont autant de sujets maîtrisés par les collaborateurs de notre fiduciaire. Ces compétences, ainsi que l’expérience obtenue grâce au système dual fait d’eux des professionnels qualifiés à même d’exécuter votre comptabilité et de vous conseiller au mieux.