Synergix

logo swissquality

News

Quoi de neuf...?


Digitalisation des paiements : La facture QR arrive !
Retour

Digitalisation des paiements : La facture QR arrive !

Aujourd’hui, entre les banques, les autres établissements financiers et La Poste, il n’existe pas moins de 7 différents bulletins de versement qui seront bientôt remplacés par un seul moyen de paiement : la facture QR, destinée à rendre les paiements plus faciles et plus flexibles.

Il suffira d’utiliser un smartphone, un lecteur fourni par les établissements financiers ou les sites et applications de banques en ligne pour régler en quelques clics ses factures.

 

Dès le 30 juin, dans le cadre de l’harmonisation du trafic des paiements, les premières factures QR pourront être reçues ou émises partout en Suisse au lieu des classiques bulletins de versements. Le principe : un QR code sur la partie « numéro » de la facture qui comporte toutes les informations nécessaires à la transaction afin d’en faciliter le traitement digital. La facture peut être entièrement électronique et est structurée de manière à ce que toutes les données soient lues et traitées automatiquement.

 

Ce QR code inclut : le numéro de document, la date du document, la référence client, le numéro de TVA, les détails de la TVA, les conditions de paiement et peut contenir facultativement des informations de facturation telles que l’objet du règlement ou un numéro de commande (140 caractères). Et il permettra de déclencher un paiement via tous les canaux de passation d’ordres bancaires, du téléphone au guichet (ERP, mobile banking, e-banking ou poste).

Afin de clarifier le fait qu’il s’agit d’un « Swiss Qr Code » et non d’un QR code classique, une croix suisse figure au milieu de celui-ci.

Sur la facture QR, ce QR code est accompagné d’informations de facturations lisibles à l’œil nu.

Quels sont les avantages de la facture QR ?

Facturation possible en franc suisse ou en euro, traitement et surveillance des paiements plus efficaces, un code QR pour tous les modes et références de règlements, références de paiement automatisées du donneur d’ordre jusqu’au destinataire, meilleure qualité des données (informations normalisées et plus précises), les avantages d’utilisation de la facture QR devraient être bénéfiques pour tous. Voyons plus en détail comment destinataires et émetteurs peuvent en tirer parti.

 

Les avantages pour l’émetteur de factures :

  • Diminution des opérations manuelles et rapprochement des paiements simplifié.
  • Création facilitée : Plus besoin de commander des bulletins de versement préimprimés. Les factures QR peuvent être imprimées par l’émetteur sur du papier blanc perforé de manière à ce que la section bordereau de réception puisse être séparée de celle du paiement (certaines caractéristiques étant à respecter, l’utilisation d’un logiciel simplifiera la production d’une facture QR). 
  • Transmission par voie électronique de toutes les informations du règlement.
  • Des références et communications peuvent être ajoutées.
  • Les champs tels que montant ou payeur peuvent être laissés vides (les infos sont dans le QR code)
  • Le Swiss Qr Code pourra avoir sa place sur des affiches ou d’autres documents de communication afin par exemple de récolter des dons facilement.
  • L’usage d’autres outils digitaux complémentaires est simplifié, par exemple pour l’automatisation de certains processus.
  • En attendant que tout soit en place, les numéros de référence BVR peuvent toujours être employés et se situent dans la référence QR de la facture.

 

Les avantages pour le destinataire :

  • Traitement des factures simplifié.
  • Réduction des erreurs de lecture.
  • Rapprochement comptable automatisé grâce à la réception des informations de facturation intégrées au QR code.
  • Rapprochement des données correctes grâce aux informations textuelles.
  • La saisie manuelle des données est remplacée par le scanning du QR code.
  • Gain de temps.

 

Compte tenu de l’essor de la digitalisation du trafic des paiements, le nombre de gens qui règlent leurs factures en ligne se multiplie, tandis que celui des factures payées physiquement au guichet a diminué de plus d’un tiers ces douze dernières années (source PostFinance). PostFinance déclare que cela ajouté au fait que les exigences réglementaires ne cessent de se renforcer entraînent des coûts toujours plus élevés et rendent les services de paiement au guichet déficitaires. Ainsi, les prix augmenteront pour les émetteurs de BVR à partir du 1er juillet 2020, alors que les règlements de factures par online banking ou ordre de paiement écrites seront gratuits. De quoi encourager les paiements en ligne…

 

Quels sont les risques de la facture QR ?

Comme toute nouvelle technologie, la facture QR comporte quelques dangers qui peuvent être évités avec une utilisation rigoureuse.

Le principal risque repose dans le fait que l’œil humain ne peut pas déchiffrer les informations contenues dans un QR code. Il pourrait donc potentiellement être utilisé par des individus malveillants avec des intentions frauduleuses.

D’autre part, si une erreur se produit, ce qu’inclut le QR code pourrait différer de ce qui peut être lu dans la section paiement de la facture. Le montant, le destinataire ou encore, la devise pourraient être différents.

Dans d’autres cas, la facture QR pourrait contenir du code malintentionné, avec par exemple, un lien vers un site web qui lance le téléchargement d’un virus, un lien qui dirige l’utilisateur vers un site de phishing imitant le site de la banque, destiné à voler des données de compte, ou du JavaScript pourrait être directement encodé dans le QR code, permettant de pirater le téléphone ou l’application.

 

Quelques conseils pour éviter les risques :

  • Observez la mise en page de la facture et méfiez-vous lorsqu’elle est suspecte. Les normes érigées dans les directives officielles doivent être respectées et la facture QR doit toujours contenir une partie réception et une partie paiement.
  • Lorsque vous utilisez une application, celle-ci décrypte et affiche les données incluent dans le QR code. Vérifiez toujours que ces informations correspondent à la partie paiement lisible sur la facture.
  • Les applications bancaires devraient en principe être conçues de manière à ce que jamais le scan d’un QR code ne vous redirige vers un site web. Mais si vous deviez observer que la facture QR ne contient pas uniquement des données de règlement et vous emmène ailleurs, la prudence est de rigueur.

 

Comme pour tous les nouveaux systèmes, il y a toujours quelques personnes malintentionnées qui essaieront d’en tirer profit et nous nous devions de vous informer sur les quelques risques que représente la facture QR. Cependant, son utilisation possède tout de même bien plus d’opportunités et d’avantages que de dangers. Et les informations directement transmises à la banque sont bien sûr cryptées. Les applications telles que celles que vous avez habituellement pour lire les QR codes avec votre téléphone ne vous permettent pas d’interpréter ces types de QR code.

 

L’avenir numérique des paiements en Suisse

La facture QR est un élément important dans le projet de numériser les procédés financiers de bout en bout en Suisse. La facture QR facilite les opérations de paiement, tout en les modernisant et en ouvrant les processus à de nouvelles possibilités d’automatisation. Elle est idéalement conçue pour s’adapter et être compatible avec de nouveaux services. Les créateurs de logiciels ou les banques vont pouvoir s’appuyer sur cette nouvelle norme pour mettre au point des produits complémentaires qui rationaliseront toujours plus les procédés de comptabilité et de règlements.

Les banques suisses développent déjà dans ce sens de nouveaux processus afin que les émetteurs de factures et les utilisateurs de banques électroniques puissent payer directement via l’infrastructure nommée e-Bill qui propose une expérience de règlement entièrement digitale. Déjà utilisé par certains particuliers, e-Bill permet de recevoir les factures directement dans l’ebanking et ainsi de consulter, vérifier et payer depuis une seule interface. D’ici la fin de l’année, toutes les banques devraient s’être adaptées dans ce sens.

 

Comment votre entreprise peut-elle s'adapter à la facture QR ?

Pour pouvoir émettre des factures QR, votre établissement financier devra vous transmettre votre référence QR (remplaçant la référence BVR) ainsi qu’un IBAN QR. Attention, cet IBAN QR est différent de l’IBAN classique et ne le remplace pas, il est destiné au traitement des factures QR. Une mauvaise utilisation de l’IBAN pourrait entraîner des erreurs.

Nous entrons dans une phase de transition à partir du 1er juillet, pour l'instant il n'y a pas d'obligations. Si votre entreprise travaille avec des logiciels pour les processus créanciers et débiteurs, et que vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez vous renseigner auprès de votre partenaire sur les mises à jour de vos solutions ou comment adapter programmes et matériels. N’hésitez pas également à contacter votre banque afin de connaitre les procédures inédites ou les évolutions qu’elle offre.